* *
* *
Ce site est dédié au voilier de type "Flirt" qui est un dériveur lesté de 6 mètres du chantier Jeanneau construit entre 1976 et 1983
Actu du site
hello, houlala! crygros problème perso l'année dernière, je n'ai pas pu m'occuper de faire vivre notre page depuis janvier 2015, on va essayer de s'y remettre, une fois que j'aurai retrouvé mes codes!confused Merci pour votre compréhension rolleyes Thyjlut sur Delphinus
Présentation

Divers

Le bateau

Regate

VIDEO

Technique

Bricolage

Les Pages des amis

Système D

Le bateau - Avant L'Achat
Le flirt est un voilier très bien conçu pour débuter. Stable, facile à manier, béquillable, budget raisonnable.
Quelques points à voir :
- la quille : il faut qu'elle soit sans coup important car cela vaudrait dire que le bateau a talonné et la structure de la coque a pu en prendre un coup. Examine avec soin les fonds pour vérifier que la structure n'a pas de fissure. Une peinture neuve des fonds peut cacher une réfection des varangues (renforcements de la coque). Si cela a été fait par un professionnel avec facture pas de pb.
- la coque : bien vérifier qu'il n'y a pas de cloque sinon c'est de l'osmose et le traitement est trop cher. Quand à le faire soi même, je te déconseille
- le gréement : mât, bôme, câbles. le bateau étant ancien, il faut être très vigilant sur l'état des ces éléments. Pas de corrosion en bas du mât, bien regarder l'état des rivets (qu'il vaudra mieux changer si tu veux être rassuré), l'état des embouts de câbles doit impeccable.
- les voiles : soit récentes soit anciennes. Dans le 2è cas, elles n'ont pas de valeur. La meilleur façon de savoir leur état c'est de les emporter chez un voilier qui te diras leur état. Fais les réviser, cela vaut le coup. Dans mon cas les voiles étaient assez usées, mais je ne pouvais pas financièrement les changer (j'ai des devis si tu veux) La révision et la réparation de 5 voiles (GV, Génois, 2 focs, 1 tourmentin) m'a coûté 80 euros
 
 
J'ai navigué très souvent avec mon flirt dans le Golfe du Morbihan et en baie de Quiberon seul ou avec des 2 équipiers. Il nous est arrivé de naviguer avec des vents assez forts (force 6 à 7) avec 2 ris et un petit foc et j'ai trouvé le bateau très sain. Peu gîtard, ne mouillant que très peu son équipage.
Par bon plein, il marche fréquemment à 6 noeuds avec un force 3.
Son spi l'emmène à 8 noeuds.
 
En solitaire, il est très agréable. Je n'ai pas d'enrouleur mais la descente du foc se fait toute seul en étant bon au vent. Idem pour la grand voile. Il ne faut pas hésiter à changer ou bien graisser toutes les poulies surtout en tâte de mât.
Dans les dépenses, j'ai tout de suite changer toutes les drisses pour mettre du textile dynema (un peu cher) mais tu peux descendre de 2 tailles en diamètre et cela marche vraiment tellement mieux pour envoyer les voiles.
 
Merci à Joël de Cockborne

Date de création : 30/05/2007 @ 16:20
Dernière modification : 17/06/2007 @ 21:15
Catégorie : Le bateau
Page lue 11803 fois


Imprimer l'article Imprimer l'article

react.gifRéactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Connexion...
 Liste des membres Membres : 1105
membres Dernier membre :
madelynzv69   

Votre pseudo :

Mot de passe :

[ Mot de passe perdu ? ]


[ Devenir membre ]


  Membre en ligne :
  Anonymes en ligne : 5

Total visites Total visites: 478651  

Webmaster - Infos
Webmaster - Infos
Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

Mini Tchat

[ Devenir membre]
Calendrier
ANNONCE DU MOIS
^ Haut ^